TSX - RBX
22/08/2017 - 01:23:01 (ET)
Last trade: $ 0.1175 Variation | Volume: 243000 | Change: +0.0025
Categories Menu

Posted by on Nov 10, 2014 in 2014 |

2014-11-10 Avancement sur le plan de relance et situation au Mali

Avancement sur le plan de relance et situation au Mali

 

Québec, Québec, le 10 novembre 2014 – Ressources Robex Inc. (« Robex » ou la « Société ») (TSX‑V : RBX / FWB : RB4) informe les actionnaires de l’avancement de son plan de relance et la situation au Mali.

 

Robex a décidé d’intensifier sa communication afin de continuer sa politique de transparence sur ses activités, la situation au Mali et son plan de relance.

 

Le conseil d’administration de Robex a approuvé le plan tel qu’il a été présenté aux actionnaires par la lettre ouverte.

Robex se félicite des démarches personnelles effectuées par des actionnaires qui souhaitent soutenir le plan d’action engagé en souscrivant.

Certains actionnaires ont déjà fait des offres concrètes de participation à un premier financement et Robex tient à les remercier de leur position de soutien effectif et concret.

Par ailleurs, les contacts pris avec de nombreux fournisseurs peuvent laisser espérer que du matériel d’occasion pourrait être acquis, ce qui permettrait de réduire les couts, mais surtout le plus important, les délais de livraison et par voie de conséquence les délais de redémarrage de Nampala. Robex apportera un soin très attentif aux choix des matériels en s’entourant de firmes d’ingénierie et de métallurgie réputées.

Afin de réduire les couts, le personnel de Nampala a été mis temporairement au chômage technique et nombre d’expatriés ont quitté le site en attendant un redémarrage que tout le monde souhaite rapide.

Le Gouvernement Malien a adressé un courrier par lequel il renouvèle son intérêt pour Robex, la reprise des activités de production du gisement de Nampala et la continuation des permis en cours de validité (Diangounte, Mininko-Nampala, Sanoula, Kolomba et N'Golopèné), afin de mettre en évidence leurs potentialités minières. En revanche, dans le cadre de la politique actuelle du gouvernement à l’égard des permis miniers, Robex va faire son maximum pour récupérer les permis de Wili-Wili, Moussala et Kamasso qui sont expirés. Du fait de la connaissance des lieux, des travaux déjà effectués et de l’atout que représentera l’exploitation de la mine de Nampala, La Direction a bonne confiance en l’avenir des relations avec le gouvernement malien dès que la mine aura redémarré.

Compte tenu de la limitation du nombre de permis autorisé par district minier et du cout du maintien ou du renouvèlement des permis, Robex devra faire, après son redressement, un arbitrage en s’entourant des meilleurs conseils géologiques.

A cet effet, la direction de Robex souhaite de plus compléter son comité technique en s’appuyant sur les conseils avisés d’une sommité dans le monde de la géologie et notamment de l’exploration minière en Afrique de l’ouest.

Robex a pu effectuer une nouvelle expédition d’or à partir de celui contenu dans les cuves avec le système d’élution actuelle et compte bien continuer petit à petit en extraire tout l’or qui a été produit jusqu’à présent.

 

-30-

 

Pour renseignements :

Guillaume Emond

Bureau :                                              (581)     741-7421
Courriel :                                             info@robexgold.com

 

Le présent communiqué comporte des énoncés pouvant être considérés comme des « renseignements prévisionnels » ou des « énoncés prospectifs » en termes de droit des sûretés. Ces renseignements prévisionnels sous-tendent des incertitudes et des risques, dont certains échappent au contrôle de Robex. Les réalisations et les résultats finaux peuvent différer considérablement des prévisions formulées implicitement ou explicitement. Ces écarts peuvent être attribuables à de nombreux facteurs, notamment à l’instabilité du prix des métaux sur le marché, aux conséquences de la fluctuation du taux de change et des taux d’intérêt, à une évaluation inexacte des ressources, aux risques en matière d’environnement (durcissement de la réglementation), à des situations géologiques imprévues, à des conditions d’exploitation défavorables, aux risques politiques inhérents à l’exploitation minière dans les pays en développement, à un changement de politiques gouvernementales ou de règlements (lois et politiques), à une incapacité d’obtenir les permis et les approbations nécessaires auprès des organismes gouvernementaux ou à tout autre risque lié à l’exploitation et au développement miniers. Rien ne garantit que les circonstances prévues dans ces énoncés prospectifs surviendront, voire qu’elles profiteront à Robex le cas échéant. Les renseignements prévisionnels sont fondés sur les estimations et les opinions de l’équipe de direction de Robex au moment de leur publication. Robex ne s’engage aucunement à rendre publics des mises à jour ou des changements concernant ces énoncés prospectifs à la lumière de nouveaux renseignements ou évènements, ou pour tout autre motif, sauf si les lois en matière de valeurs mobilières l’exigent.

La Bourse de croissance TSX ou le fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assume aucune responsabilité quant à l’authenticité ou à la précision de ce communiqué.