TSX - RBX
22/08/2017 - 01:18:22 (ET)
Last trade: $ 0.1175 Variation | Volume: 243000 | Change: +0.0025
Categories Menu

Posted by on Mar 2, 2016 in 2016 |

2016-03-02 La mine de Nampala confirme sa marche vers la pleine production

Québec, Québec (1er mars 2016), la société Ressources Robex Inc. (« Robex » et/ou « la société ») (TSXV : RBX / FWB : RB4) est heureuse d’informer ses actionnaires que son usine de Nampala fonctionne 24h/24, 7 jours sur 7, avec une production quotidienne entre 1 000 et 1 500 tonnes de minerai (t/j). De plus, l’usine a réussi à maintenir une disponibilité de 83% sur les 50 premiers jours de l’année malgré les interruptions liés au chantier de construction. Durant cette période, environ 65 000 tonnes de minerai ont été traitées. Le taux de récupération est conforme aux objectifs. Cela confirme que la mine de Nampala est bien en marche vers la pleine production.

La phase finale de la construction est donc engagée sous ces bons auspices : la centrale à gasoil, la centrale électrique et les 2 autres cuves CIL supplémentaires (pour porter le total à six) seront opérationnelles en mars. Le montage du broyeur, de la tour à cyclone, du système d’élution de type Zadra et du circuit supplémentaire d’alimentation en eau sont également dès maintenant en cours d’installation. Enfin, le génie civil est également terminé à 95%.

La phase de test (commissioning) des équipements ajoutés pour l’objectif de 4 000 t/j aura lieu au tout début du deuxième trimestre 2016.

Durant cette même période, la société envisage l’ajout dans le design actuel d’une deuxième trémie d’alimentation. Cette deuxième trémie, non prévue initialement, permettra d’augmenter la production de l’usine par rapport aux objectifs initiaux et de sécuriser la disponibilité de l’alimentation en minerai.

La société vous invite à aller visiter son site web au www.robexgold.com afin de voir les nouvelles photos et vidéos de la mine de Nampala, ou en cliquant directement sur un de ces liens : Photos et Vidéos.

Les bons résultats obtenus pendant la période de pré-production ont renforcé la confiance avec les partenaires bancaires locaux, ce qui a d’ores et déjà permis d’engager avec succès la restructuration d’une partie de la dette de la société.

Ce type de restructuration de la dette est classique dans un projet qui atteint sa maturité. Cela permet à la société d’obtenir des conditions financières plus intéressantes, de diminuer la charge des intérêts de la dette et d’étaler le remboursement du capital dans le temps. Les sommes empruntées ont été majoritairement imputées sur des créances échues, et en compensation de financements antérieurs. La société a conclu une entente de prêt avec la BICIM, membre du groupe BNP PARIBAS, puis deux autres entente de prêts avec ECOBANK MALI.

Georges Cohen, président et chef de la direction, déclare : « Les équipes travaillent sans relâche avec un bon rythme afin de lancer très prochainement la phase qui nous permettra d’atteindre les 4 000 tonnes par jour. Les financements bancaires conclus avec des banques de renom au Mali sont d’excellentes nouvelles parce qu’ils confirment la confiance des institutions bancaires envers le projet de la mine de Nampala et qu’ils permettent de diminuer la charge de la dette de la société. Ceci démontre par ailleurs le bien fondé de notre stratégie qui a consisté à démarrer au plus vite la pré-production avec un petit broyeur et ainsi démontrer notre capacité à être un producteur d’or à part entière. »

– 30 –
Pour informations :
Augustin Rousselet, CFO
Siège social : (581) 741-7421
info@robexgold.com
Le présent communiqué comporte des énoncés pouvant être considérés comme des « renseignements prévisionnels » ou des « énoncés prospectifs » en termes de droit des sûretés. Ces renseignements prévisionnels sous-tendent des incertitudes et des risques, dont certains échappent au contrôle de Robex. Les réalisations et les résultats finaux peuvent différer considérablement des prévisions formulées implicitement ou explicitement. Ces écarts peuvent être attribuables à de nombreux facteurs, notamment à l’instabilité du prix des métaux sur le marché, aux conséquences de la fluctuation du taux de change et des taux d’intérêt, à une évaluation inexacte des ressources, aux risques en matière d’environnement (durcissement de la réglementation), à des situations géologiques imprévues, à des conditions d’exploitation défavorables, aux risques politiques inhérents à l’exploitation minière dans les pays en développement, à un changement de politiques gouvernementales ou de règlements (lois et politiques), à une incapacité d’obtenir les permis et les approbations nécessaires auprès des organismes gouvernementaux ou à tout autre risque lié à l’exploitation et au développement miniers. Rien ne garantit que les circonstances prévues dans ces énoncés prospectifs surviendront, voire qu’elles profiteront à Robex le cas échéant. Les renseignements prévisionnels sont fondés sur les estimations et les opinions de l’équipe de direction de Robex au moment de leur publication. Robex ne s’engage aucunement à rendre publics des mises à jour ou des changements concernant ces énoncés prospectifs à la lumière de nouveaux renseignements ou évènements, ou pour tout autre motif, sauf si les lois en matière de valeurs mobilières l’exigent. La Bourse de croissance TSX ou le fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assume aucune responsabilité quant à l’authenticité ou à la précision de ce communiqué.